Fragments d'histoire

"Fragments d'histoire sociale" : la mémoire sociale régionale a son blog. Cliquez !

Adhérer au CHT

Remplissez le bulletin d'adhésion (valable un an) et retournez le avec  votre règlement. Merci !

Introduction

Le guide des sources de l’histoire du monde du travail
et
des mouvements sociaux en Pays de la Loire a deux vocations :

> être une source documentaire et un outil d’aide à la recherche ;

> permettre de cerner les forces et les faiblesses des différents territoires en matière de conservation desdites archives afin de proposer des pistes pour la mise en place d’un dispositif de soutien aux structures souhaitant travailler sur ce sujet.


Si l’histoire sociale en France n’a jamais connu d’engouement massif, elle s’est cependant distinguée là où l’histoire ouvrière et paysanne fonde en grande partie l’identité du territoire. Le Nord et la Loire en sont les symboles. C’est d’ailleurs en toute logique que le Centre des archives du monde du travail (CAMT) est installé à Roubaix, que l’Académie François-Bourdon, qui œuvre pour la sauvegarde des archives industrielles de la région et pour la promotion de la culture scientifique et technique, a vu le jour au Creusot.

Mais le découpage de la France en régions a répondu davantage à une logique administrative et politique qu’à la recherche d’une mise en cohérence historique, économique et sociale des différents territoires formant l’Etat-nation.

La région des Pays de la Loire en fournit l’exemple : il est difficile de trouver les liens pouvant unir la Sarthe à la Vendée, inconcevable de dissocier la Vendée du Marais poitevin… sans parler de la nature bretonne de la Loire-Atlantique.

Ce guide a pour ambition première de localiser et de faire l’état des sources des différentes structures et institutions conservant des documents pouvant nourrir l’histoire sociale. Il s’agit donc d’approcher les services d’archives publiques, les organisations syndicales et patronales, les entreprises, les musées et écomusées. Cependant, devant l’impossibilité de localiser certaines sources, et la difficulté d’interpeller certaines structures sur l’intérêt de la conservation des archives, notre ambition a été revue à la baisse.


Notons d’ores et déjà deux références bibliographiques essentielles :

> Michel Dreyfus,
Les sources de l’Histoire ouvrière et sociale industrielle en France, XIX-XXè siècle,
guide documentaire, Paris, Editions ouvrières, collection Mouvement social, 1987.

Rosine Cleyet-Michaud,
Les sources de l’Histoire du travail,
Centre d’histoire du travail (dir.) Mémoires des solidarités, Toulouse, Erès,
collection Pratiques du champ social, 1997, p. 137-149.


 

Télécharger l'intégralité de l'introduction :

> Pdf : 10 pages / 106 Ko



cliquer sur le carré gris dans la barre d'icones pour afficher en plein écran