ACTUALITES

Le CHT rassemble et conserve les documents relatifs aux mouvements ouvrier et paysan, et au travail pour constituer un fonds disponible à la fois pour les organisations ouvrières et paysannes et pour toute personne désireuse d'en étudier l'évolution.

 

Pour en savoir plus sur son histoire.

Partager "Edito/accueil" sur facebookPartager "Edito/accueil" sur twitterLien permanent
  • Contact

    Centre d'histoire
    du travail

     

    Ateliers et Chantiers
    de Nantes
    2bis, boulevard Léon-Bureau
    44200 Nantes
    (Tram ligne 1 /
    Chantiers Navals)

     

    02 40 08 22 04
    contact[at]cht-nantes.org

    Imprimer
    Partager "Contact" sur facebookPartager "Contact" sur twitterLien permanent
  • Ouverture

    Horaires d'ouverture

    du mardi au vendredi
    de 9h à 12h30
    de 14h à 17h

     

    Le CHT est ouvert à toutes et tous sur les horaires d'ouverture.

     

    Pour consulter les fonds, il est conseillé de prendre rendez-vous (simple appel ou email).

    Imprimer
    Partager "Ouverture" sur facebookPartager "Ouverture" sur twitterLien permanent
  • Lettre d'information

    Vous souhaitez vous abonner à notre lettre d'information bimensuelle ?
     

    S'inscrire

    Imprimer
    Partager "Lettre d'information" sur facebookPartager "Lettre d'information" sur twitterLien permanent
  

Nantes, 1955 : clichés inédits d'une grève historique !

Le classement d’archives révèle parfois quelques surprises. Rachel Guérin, étudiante en Master Archives à l'université d'Angers et stagiaire au CHT, vient d’exhumer quatre photographies conservées par les Métaux CGT-FO de Nantes et sa région…

 

Du conflit nantais de 1955, nous connaissons une dizaine de photographies : celles du saccage des locaux du syndicat patronal, de Jean Rigollet tué par les forces de l'ordre, de quelques défilés ouvriers dans les rues de la ville, celle de la manifestation des « mères et épouses ». Nous ne pensions pas en trouver d’autres.

 

L’enveloppe kraft ne comprenait aucune mention et son état indiquait qu’elle n’était pas d’époque. Heureusement, elle avait trouvé place dans un dossier conséquent consacré à ce conflit social majeur de l’histoire ouvrière locale comprenant notes manuscrites, correspondance, accords collectifs. À l’intérieur, quatre clichés à notre connaissance inédits (détrompez-nous si vous le pouvez !) que nous vous offrons en guise de cadeaux de fin d’année.

 

Défilé ouvrier empruntant la rue du Roi-Albert menant à la Préfecture.

Sur les pancartes, on peut lire « Nos 40 Francs » mais aussi « Comité d’action de la Loire » ou encore cette affirmation :

« Vive l’Unité d’action » !

 

Défilé ouvrier remontant la rue Racine. Au premier rang, on reconnaît, côte à côte, en cinquième et sixième positions en partant de la gauche, Marcel Guihéneuf et Gilbert Declercq de la CFTC.

 

Cortège ouvrier sur le quai de la Fosse. A droite de la voie ferrée, on remarque un dépôt de sable sans doute lié à la construction du CHU tout proche.

 

Rassemblement ouvrier place Royale.

 

Article initialement publié sur le blog du CHT le 15 décembre 2020.

 

Retour vers la liste d'articles

RetourHaut